10 façons de combattre la dépression sans antidépresseurs

On vous a probablement dit que les antidépresseurs corrigent le déséquilibre chimique dans le cerveau. Mais il s’avère que ce n’est pas tout à fait vrai. En fait, ils  pourraient vous faire plus de mal que de bien.

Même si ces médicaments fonctionnent, le fait est qu’ils sont incroyablement coûteux. La dépression est déjà un fardeau suffisant en soi, pas besoin d’ajouter les conséquences financières qui vont avec.

Il vaut mieux prendre les antidépresseurs en dernier recours, et essayer certains traitements alternatifs en premier.

1. Pratiquez la pleine conscience

Lorsque vous êtes déprimé, les pensées négatives se versent dans votre esprit comme l’eau dans un barrage brisé. Vous devenez paralysé par la peur et l’impuissance, parce que vous avez l’impression que rien ne peut garder ces pensées sous contrôle.

 

C’est parce que vous limitez volontairement votre attention sur le moment présent, ce qui vous permet de voir les choses dans une autre optique, et plus positive. Donc la prochaine fois que vous vous sentez mal, sortez un tapis confortable, asseyez-vous dans la position du lotus et dites ohm.

2. Souriez

Encore une fois, peut-être que le bouddhisme n’est pas votre truc. Peut-être que vous préférez faire quelque chose qui remonte le moral en quelques secondes, plutôt que quelque chose qui met plusieurs semaines à fonctionner.

Dans ce cas essayez de faire des choses qui vous font rire. Il s’avère que le rire est vraiment le meilleur remède. Peu importe si ce qui vous fait rire est enfantin, stupide ou bizarre. Ce qui importe est que vous puissiez rire suffisamment tous les jours.

3. Ne vous isolez pas

La dépression est un petit monstre manipulateur et malveillant. Au quotidien, elle est assise sur votre épaule, et murmure à votre oreille combien vous êtes nul et combien vous ne méritez pas de faire partie de l’ensemble de la société.

Ne l’écoutez pas.

4. Eliminez les gens toxiques de votre vie

D’un autre côté, vous ne vous faites pas de faveurs en vous accrochant à des gens qui ne comprennent pas votre dépression. Cela a presque autant de sens que diminuer mentalement vos cellules cancéreuses lorsque vous avez un cancer, ou diminuer votre taux de sucre dans le sang quand vous avez du diabète..

5. Envisagez des drogues alternatives.

Certes, il faut être prudent avec le cannabis  et la psilocybine . Les deux peuvent avoir des propriétés antidépressives, mais peuvent également potentiellement aggraver la maladie mentale.Essayez-les si vous n’avez aucune autre option, mais n’oubliez pas de prendre les précautions nécessaires.

6. Mangez les bons aliments.

La vitamine D peut soulager la dépression, la démence et le diabète. Mais il existe d’autres nutriments qui éloignent la dépression comme les acides aminés, l’acide folique, l’iode, le fer, le magnésium, les oméga-3, les acides gras, le sélénium, les vitamines du groupe B et le zinc. Heureusement, une grande partie de ces nutriments sont présents dans les aliments que vous consommez tous les jours.

Pour ce qui est des aliments que vous ne devriez pas manger tous les jours, évitez l’alcool, la caféine, les édulcorants artificiels, les huiles hydrogénées, les aliments transformés, les sucres raffinés, et les aliments riches en sodium. Tous ces aliments peuvent causer des ravages sur votre système nerveux, déstabiliser votre taux de sucre dans le sang et/ ou endommager votre cerveau entre autres.

7. Envisagez l’acupuncture.

Selon une étude publiée dans Obstetrics & Gynecology, l’acupuncture peut aider à soulager la dépression. Quand les chercheurs ont administré une acupuncture spécifique pour la dépression à 150 femmes enceintes, 63 pour cent ont vu leurs symptômes s’améliorer. Même si d’autres tests doivent encore être réalisés pour arriver à une conclusion définitive, on ne peut pas nier l’efficacité de l’acupuncture dans l’étude. Même si vous vous ne vous y attendez pas, l’acupuncture peut être bénéfique.

8. Faites de l’exercice

Il faut reconnaître que la dépression vous sape toute votre énergie. Cependant, il est toujours bon de faire un peu d’exercice, car il est prouvé que cela fonctionne mieux que les antidépresseurs. Personne ne sait exactement pourquoi, même si la libération d’endorphines et la norépinéphrine pendant l’exercice pourraient jouer un rôle.

9. Faites du jardin

Vos vieux hobbies ne vous passionnent plus ? Tentez votre chance dans le jardinage. Il s’avère que les jardiniers sont généralement plus heureux que ceux qui ne jardinent pas.Je suppose littéralement que récolter ce que vous semez vous apporte tous ces sentiments positifs enfouis au fond de vous – sans jeu de mots. En outre, vous avez l’avantage de récolter des légumes frais, sans pesticides, dans votre jardin.

Pas de problème si le jardinage n’est pas votre truc. Tant que votre nouveau passe-temps vous détend, peu importe ce que c’est.

10. Faites du bénévolat dans une cause qui vous tient vraiment à cœur.

À un certain moment, parler de la dépression à des gens que vous connaissez déjà ne suffira pas. Vous voudrez sortir de votre entourage pour chercher la compagnie d’autres personnes. C’est bon signe.

Recherchez des associations qui vous tiennent à cœur, et offrez-leur vos services. Qui sait; vous pourriez réduire vos symptômes de dépression et stimuler votre bien-être. Bonus : ne lâchez rien

Voici ce qu’il se passe avec la dépression : Il se peut que deviez vous battre pour le restant de votre vie. C’est parce qu’elle a la mauvaise habitude de se manifester au moment où vous vous y attendez le moins. Cela dit, si vous parvenez à y faire face en utilisant les conseils ci-dessus, vous pourrez toujours vous relever.

Crédit : Esprit Science Métaphysiques

About the Author

admin
administrator

Pas de commentaires

Comments are closed.